dimanche 5 août 2018

Le père de Jean Ferrat chanteur, était joaillier.

Cher ami,
Sais tu que le père de Jean Ferrat était Joaillier?
Tu devrais le dire.
Amicalement
Dominique



Merci Dominique , il est vrai que le père du chanteur Jean Ferrat était Joaillier, et c'est encore un épisode douloureux de l histoire de nos métiers car Mnacha Tennenbaum était juif.
Un livre relate la jeunesse de Jean Ferrat et un peu de la vie de son père, il est a été écrit pas Daniel Pantchenko



Mnacha, dit Michel, Tenenbaum est né le 15 août 1886 en Russie juif ashkénaze, il est arrivé à Paris au début du 20e siècle, fuyant sans doute les pogroms qui sévissaient régulièrement dans ces contrées. D’après son acte de mariage, célébré le 8 décembre 1917 à Paris 3e, Mnacha Tenenbaum était originaire d’Ekatermedar (aujourd’hui appelée Krasnodar)

Mnacha est arrivé en France en 1905, ou peut être 1906  il avait 19 ou 20 ans  ans , il était arrivé à s' echapper de Russie à pied pour fuir les pogroms du Tsar.

Pendant sept ans il habite à Chaville. il devait être salarié dans une entreprise de bijouterie.

Je ne voudrais pas prétendre  que les écrivains et la famille se trompent en affirmant qu il s'installe au bout de six ans rue de Turenne, mais je pense que la date n'est pas bonne. J ai fait une recherche de son poinçon, à Tenenbaum avec un seul N , il n'y a rien. La famille et les écrivains disent qu il se faisait appeler Michel  et là.....



Je pense donc que pour une raison inconnue ( peut être une erreur de l administration) qu'en 1913 soit après avoir passé six ans à Chaville s'installe sous le nom de Michel Tennenbaum au 12 rue Vivienne à Paris

D'ailleurs Jean Dominique Briere dans son livre sur Jean Ferrat écrit
"Mnacha a installé son atelier dans le quartier de la bourse, au dessus de l'atelier se trouve un petit logement ou il vit avec Antoinette, le premier enfant naît en 1916"

Et c'est donc plus tard, apres 1916 qu il va déménager au 132 rue de Turenne



C'est là  qu 'il réinstallera son atelier, et pour étayer ma version , voici le bottin de 1925 et son nom est écrit avec deux N



Roger Bellaiche dans son livre sur Jean Ferrat  nous indique 



Cette histoire qui finira tristement m'a appris un fait que je ne connaissais pas. En 1914 une loi faisait perdre leur nationalité Française aux femmes qui avaient épousé des étrangers, pourtant des étrangers naturalisés français!!!, certainement comme la loi  qui avait emprisonné le docteur  Schweitzer  Alors que la mobilisation générale  a été décrétée en France le 1er août 1914, les Schweitzer – en tant que ressortissants allemands sur le territoire d'une colonie française – sont mis en garde à vuedès le 5 août.
En septembre 1917, Albert et Hélène Schweitzer sont arrêtés, considérés comme prisonniers de guerre et envoyés en France, d'abord consignés dans une caserne à Bordeaux, puis internés dans un camp de prisonniers civils à Notre dame de Garaisons . En mars 1918 ils sont transférés au camp de Saint Rémy de Provence. Au mois de juillet, ils bénéficient d'un échange de prisonniers entre la France et l'Allemagne et regagnent l'Alsace le 8 août. Albert Schweitzer fut  très affecté par ce conflit qui oppose deux nations chrétiennes auxquelles il est lié.

Mais revenons à Mnacha Tennebaum, pendant la première guerre mondiale, il est engagé volontaire et affecté comme ajusteur dans un atelier d'aviation.Il rencontre Antoinette Malon, ouvrière dans une entreprise de fleurs artificielles, et ils se marient le 8 décembre 1917. Après son mariage, elle quitte son emploi pour élever les enfants du couple
Peu après la fin de la guerre il achète une maison à Vaucresson .


Villa Raymonde à Vaucresson



Il faudra attendre 1928 pour que ces françaises retrouvent leur qualité de Françaises


Le 5-8-1928  Mnacha-Michel, Tenenbaum-Tennenbaum  est naturalisé

Arrive la crise de 1930, Jean naît à Vaucresson, tous doivent réduire leur train de vie , surtout la bourgeoisie , c'est a dire les clients de Michel Tennenbaum.
Mnacha-Michel va déménager à Versailles Notre joaillier va se reconvertir dans les fruits et légumes.



La famille Tennenbaum va habiter au 3 avenue de Saint Cloud à Versailles tout près du château

Les choses s accélèrent  la guerre arrive, Mnacha-Michel s'engage volontairement en 1939,  La débacle, mais en 1940-1941, Pétain et son gouvernement  imposent le statut des juifs.
En 1942 il doit porter et faire porter a ses enfants l étoile jaune, lui qui n avait jamais pratiqué la religion juive, il croit qu il est protégé par son statut de Français et refuse de partir en zone libre ou plutôt, en zone non occupée.
Durant l été 1942 il est "raflé" puis interné au camp de Drancy, déporté a Auschwitz ou il sera assassiné(Convoi 39 du 30 septembre 1942)



Sur le site de la Shoah
Identification
Nom : TENENBAUM Prénoms : Mnacha
Informations militaires et Résistance
Conflit : 1939-1945
Grade, unité : [Victimes civiles] - Déportation
Naissance
Date : 15/08/1886
Pays : 9123 - Russie
Commune : Ekaterinoslaw
Décès
Date : 05/10/1942  (56 ans)
Pays : 9122 - Pologne
Commune : Oswiecim
Lieu, complément : Auschwitz - Birkenau En savoir plus...
Genre de mort : Mort(e) en déportation
Mention Mort pour la France : Pas d'information