dimanche 12 août 2018

Jean Desprès et Jean Jacques Richard célèbrent le Golf

 Jean Desprès, grand joaillier novateur des années 30 avait créé une coupe de Golf en argent massif , une coupe des dames




Il fallait qu' un club la gagne trois fois pour pouvoir l emporter, c'était la coupe de Golf du journal L'Art et la Mode


Toute publicité bien ordonnée commence par soi même , c'est pourquoi je me mets en avant!!!!!




50 ans plus tard,il me fut demandé de créer un objet précieux  pour offrir a une personnalité qui n'avait qu'un "Dada" Le Golf



La base en malachite fait 21cm X 29,7, je ne trouvais pas d 'écrin, et les meilleurs maisons de Paris n'étaient pas intéressées par une pièce unique, alors je me suis tournée vers mon amie Elisabeth Beaupère , grande ébéniste qui me fabriqua , au pied levé cet écrin en érable sycomore blanc, le plateau central en ébène et peau chamoisée. Les nervures intérieure sont en ébène , une plaque en or gravée rappelle la date du cadeau.




Dans la balle de golf en or gris rhodié, ouvrante, une montre électronique en or jaune, le "Wood" est une succession de lamellés collés en palissandre, poirier, retaillée a la forme du club de golf.
La plaque de couche est en cornaline ,  le manche et les vis sont  en or.
Sur le dessin , je proposais du poil d'éléphant, impossible cause longueur alors un fil d argent verni.

Fermoir de l epingle à jabot de LACLOCHE


Pierrick

08:31 (Il y a 4 heures)
À moi
Bonjour Monsieur,
Auriez-vous une photo qui montre comment était fabriqué le protège pointe de l'épingle avec le Bouddha? (de profil de préférence). Merci. P. ........
PS: J'ai oublié de préciser que j'ai acquis une épingle de ce type auquel il manque le porte pointe. Ce serait pour en faire fabriquer un. Merci.

Est ce système, mais mon interlocuteur me dit très vite que ce n est pas cela:

Cher monsieur,
J ai oublié le système avec une lame ressort
dans ce cas il y a une encoche équivalente a un trait de scie de joaillier a l intérieur une lame coudée qui vient se cliquer sur la tige.

J ai recherché sur le net un bijou semblable vu de coté


Merci pour votre réponse, il s'agit bien du système à lame-ressort. L'absence de ce système sur mon épingle lui fait-elle perdre toute valeur? Merci d'avance. Cordialement. P. .........

J'ai donc fait très rapidement  un croquis pour lui expliquer comment cela fonctionne à l instar du fermoir crocodile



Pour ce qui est de la perte de Valeur
Pour un bijou Lacloche, il faudrait mieux trouver un fermoir (certains grands antiquaires en joaillerie en ont peut être en réserves? ou en faire faire un par un bon joaillier, l'épingle  donnait l' impression que le système pénétrait dans le tissu et ressortait 2 ou 3 cm plus loin.....tandis que sans fermoir on peut mettre un système "pin" mais cela n'a pas la même gueule. Les grands actuels (Cartier, Van Cleef , Chaumet etc) ne veulent pas reconnaître un bijou comme étant de chez eux  s il a été restauré , ou les pierres changées, ou s il manque un morceau, ils veulent qu' on repasse par eux et c'est cher,  déjà une identification c'est 1500€!!!!!
Mais la maison Lacloche n' existe plus, si le bijou principal est authentique,  vous avez acheté un beau bijou avec beaucoup de charme, d histoire, d originalité,  donc cela ne doit pas changer beaucoup la valeur.

Un conseil, attention quand vous achetez , marchands, particuliers, commissaires priseurs, ils n ont pas tous des scrupules....certains commissaires priseurs vous conseilleront même de regraver le nom  "Je l' ai  déja ecrit, mais un expert connu m'a dit " Voyons Mr Richard, vous avez bien un bon graveur en ville?????" 
Mais de tous ces gens, j en connais de très honnêtes dans chaque profession, donc n achetez pas sur un coup de tête, une enchere qui monte, un ecrin qui n a rien a voir avec le bijou!!!!! Renseignez vous.


Un commentaire?, une question? ecrivez moi, richard.jeanjacques@gmail.com

samedi 11 août 2018

En 1938, la succession de Alfred Van Cleef à la tête de la maison

Régulièrement, je vérifie sur le site de la bibliothèque nationale de France , si de nouveaux scans de documents archivés ont été mis en ligne


Celui ci (pour ceux qui doutent) prouvent et confortent mes dires, a savoir que c'est bien la fille unique de Alfred Van Cleef  qui a pris sa suite, en 1940 elle prévoit le traitement que les sbires de Hitler et surtout ceux de Pétain, vont réserver  aux entreprises dirigées par des juifs et elle organisera une aryanisation bidon qui sauvera l affaire


15 jours après les Arpels tenaient a prévoir ce qui se passerait en cas du décès de Renée Rachel Puissant Van Cleef, fille unique d' Alfred Van Cleef le fondateur , et ils désignèrent Claude Arpels au cas ou il arriverait quelque chose a Renée Rachel.
Malheureusement Renée Rachel Puissant Van Cleef sera "suicidée" ou se suicidera a Vichy le 12-12-1942

Claude qui était en Amérique  pendant la guerre reviendra 2 jours après la libération de Paris  pour prendre les rênes de la maison et mettra 3 ans a faire sortir Renée Rachel de la fosse commune de Vichy pour la faire enterrer décemment aux cotés de son père au cimetière israélite du Vieux Château à Nice

Bracelet Van Cleef et Arpels, j ai perdu un courrier

Je suis embêté, une amie m' a envoyé une photo d un bracelet et me demandait mon avis....je lui ai répondu que son bracelet était de Van Cleef


Mais elle m a affirmé que non, et qu' il n'y avait ni marque ni poinçon, le temps de chercher dans ma mémoire et dans mes notes.



Je savais bien que c'était du VCA, mais il faut le prouver, donc cette déclinaison du bracelet Ludo (quoique a cette époque on ne parlait pas de Ludo ) a été publiée dans Vogue en 1936

J espère qu elle va me lire!!!!!

dimanche 5 août 2018

Le père de Jean Ferrat chanteur, était joaillier.

Cher ami,
Sais tu que le père de Jean Ferrat était Joaillier?
Tu devrais le dire.
Amicalement
Dominique



Merci Dominique , il est vrai que le père du chanteur Jean Ferrat était Joaillier, et c'est encore un épisode douloureux de l histoire de nos métiers car Mnacha Tennenbaum était juif.
Un livre relate la jeunesse de Jean Ferrat et un peu de la vie de son père, il est a été écrit pas Daniel Pantchenko



Mnacha, dit Michel, Tenenbaum est né le 15 août 1886 en Russie juif ashkénaze, il est arrivé à Paris au début du 20e siècle, fuyant sans doute les pogroms qui sévissaient régulièrement dans ces contrées. D’après son acte de mariage, célébré le 8 décembre 1917 à Paris 3e, Mnacha Tenenbaum était originaire d’Ekatermedar (aujourd’hui appelée Krasnodar)

Mnacha est arrivé en France en 1905, ou peut être 1906  il avait 19 ou 20 ans  ans , il était arrivé à s' echapper de Russie à pied pour fuir les pogroms du Tsar.

Pendant sept ans il habite à Chaville. il devait être salarié dans une entreprise de bijouterie.

Je ne voudrais pas prétendre  que les écrivains et la famille se trompent en affirmant qu il s'installe au bout de six ans rue de Turenne, mais je pense que la date n'est pas bonne. J ai fait une recherche de son poinçon, à Tenenbaum avec un seul N , il n'y a rien. La famille et les écrivains disent qu il se faisait appeler Michel  et là.....



Je pense donc que pour une raison inconnue ( peut être une erreur de l administration) qu'en 1913 soit après avoir passé six ans à Chaville s'installe sous le nom de Michel Tennenbaum au 12 rue Vivienne à Paris

D'ailleurs Jean Dominique Briere dans son livre sur Jean Ferrat écrit
"Mnacha a installé son atelier dans le quartier de la bourse, au dessus de l'atelier se trouve un petit logement ou il vit avec Antoinette, le premier enfant naît en 1916"

Et c'est donc plus tard, apres 1916 qu il va déménager au 132 rue de Turenne



C'est là  qu 'il réinstallera son atelier, et pour étayer ma version , voici le bottin de 1925 et son nom est écrit avec deux N



Roger Bellaiche dans son livre sur Jean Ferrat  nous indique 



Cette histoire qui finira tristement m'a appris un fait que je ne connaissais pas. En 1914 une loi faisait perdre leur nationalité Française aux femmes qui avaient épousé des étrangers, pourtant des étrangers naturalisés français!!!, certainement comme la loi  qui avait emprisonné le docteur  Schweitzer  Alors que la mobilisation générale  a été décrétée en France le 1er août 1914, les Schweitzer – en tant que ressortissants allemands sur le territoire d'une colonie française – sont mis en garde à vuedès le 5 août.
En septembre 1917, Albert et Hélène Schweitzer sont arrêtés, considérés comme prisonniers de guerre et envoyés en France, d'abord consignés dans une caserne à Bordeaux, puis internés dans un camp de prisonniers civils à Notre dame de Garaisons . En mars 1918 ils sont transférés au camp de Saint Rémy de Provence. Au mois de juillet, ils bénéficient d'un échange de prisonniers entre la France et l'Allemagne et regagnent l'Alsace le 8 août. Albert Schweitzer fut  très affecté par ce conflit qui oppose deux nations chrétiennes auxquelles il est lié.

Mais revenons à Mnacha Tennebaum, pendant la première guerre mondiale, il est engagé volontaire et affecté comme ajusteur dans un atelier d'aviation.Il rencontre Antoinette Malon, ouvrière dans une entreprise de fleurs artificielles, et ils se marient le 8 décembre 1917. Après son mariage, elle quitte son emploi pour élever les enfants du couple
Peu après la fin de la guerre il achète une maison à Vaucresson .


Villa Raymonde à Vaucresson



Il faudra attendre 1928 pour que ces françaises retrouvent leur qualité de Françaises


Le 5-8-1928  Mnacha-Michel, Tenenbaum-Tennenbaum  est naturalisé

Arrive la crise de 1930, Jean naît à Vaucresson, tous doivent réduire leur train de vie , surtout la bourgeoisie , c'est a dire les clients de Michel Tennenbaum.
Mnacha-Michel va déménager à Versailles Notre joaillier va se reconvertir dans les fruits et légumes.



La famille Tennenbaum va habiter au 3 avenue de Saint Cloud à Versailles tout près du château

Les choses s accélèrent  la guerre arrive, Mnacha-Michel s'engage volontairement en 1939,  La débacle, mais en 1940-1941, Pétain et son gouvernement  imposent le statut des juifs.
En 1942 il doit porter et faire porter a ses enfants l étoile jaune, lui qui n avait jamais pratiqué la religion juive, il croit qu il est protégé par son statut de Français et refuse de partir en zone libre ou plutôt, en zone non occupée.
Durant l été 1942 il est "raflé" puis interné au camp de Drancy, déporté a Auschwitz ou il sera assassiné(Convoi 39 du 30 septembre 1942)



Sur le site de la Shoah
Identification
Nom : TENENBAUM Prénoms : Mnacha
Informations militaires et Résistance
Conflit : 1939-1945
Grade, unité : [Victimes civiles] - Déportation
Naissance
Date : 15/08/1886
Pays : 9123 - Russie
Commune : Ekaterinoslaw
Décès
Date : 05/10/1942  (56 ans)
Pays : 9122 - Pologne
Commune : Oswiecim
Lieu, complément : Auschwitz - Birkenau En savoir plus...
Genre de mort : Mort(e) en déportation
Mention Mort pour la France : Pas d'information













vendredi 3 août 2018

Un bijou de Morel parti au Canada

Heureusement qu' il y a des gens amoureux des bijoux qui partagent le talent de nos joailliers, pour le plaisir de tous. Ce n est pas le cas des grandes maisons!!!! Quoique!!!! certains certaines....cela vient.   Donc ce matin, un mail.




Bonjour monsieur Richard
I enjoyed reading your online article of Jean Valentin Morel (1794–1860)
I thought you might like to see a piece we have in inventory: micro-mosaic brooch, 1850s
Centring on a rectangular plaque depicting a micro-mosaic of a spaniel, within a gold entwined branch frame, original red leather fitted case and satin liner stamped:
2.5 x 2 in. weight 58.8 grams. 
Bought Sotheby's LOT 15, Fine Jewels,  12 December 2013, London
LOT SOLD. 5,250 GBP (Hammer Price with Buyer's Premium) 
Regards
John Shearer GG

Puis une photo de l écrin, deux photos de qualité d'ailleurs


Je m' essaie a une traduction

Groupe d'art canadien <canadianart@rogers.com>
Pièces jointes 02:58 (Il y a 6 heures)

Bonjour monsieur Richard
J'ai apprécié la lecture de votre article en ligne de Jean Valentin Morel (1794-1860)
Je pensais que vous aimeriez voir une pièce que nous avons en inventaire:
Broche micro-mosaïque, années 1850
Centré sur une plaque rectangulaire représentant une micro-mosaïque d'un épagneul, dans un cadre de branche en or enlacé, étui d'origine en cuir rouge et doublure en satin estampillé:
MOREL & CO. 7 NOUVELLE RUE BURLINGTON LONDRES.
2,5 x 2 po poids 58,8 grammes. Acheté Sotheby's LOT 15, Fine Jewels, 12 décembre 2013, Londres
Cordialement
John Shearer GG

Merci a Mr Shearer, je vais pouvoir complèter l article original grâce a vous.



mercredi 1 août 2018

Le diamant L' Agra de la collection Al Thani, appartint au Joaillier Lacloche


Je relisais hier le très beau livre "JOYAUX de la collection AL THANI" très beau livre a un prix plus que raisonnable 45€


Le texte du livre indique:  Diamant Inde retaillé dans les années 1880 et 1990 d un poids de 21 carats 15, rose intense  VVS1: cet extraordinaire  diamant rose tire on nom d'une légende affirmant qu'il serait entré en possession de l Empereur Babur le fondateur de l empire Mohgol, lors de la prise d'Agra en 1526.

A moins que vous n'ayez lu tous mes blogs, je vous signale que j avais traité le sujet par rapport  aux Lacloche, nos grands joailliers français.


Sur la photo que je présentais , le diamant n avait pas subi une retaille qui affina la culasse en 1990.
il pesait 31 ct environ
Mais je vous recommande l anecdote ci-dessous.



Diamant: L Agra

En 1904, la maison de joaillerie et pierres précieuses "Streeter" a été achetée dans son intégralité par LACLOCHE Frères. 

Le diamant L'Agra était resté dans le stock de Streeter jusqu'à sa cessation d’activité de l'entreprise en 1904. Les autres éléments du stock ont été vendus par les frères Lacloche qui avaient acquis les locaux et le matériel de Steeter à travers le Royaume-Investment Corporation et voulaient se débarrasser du stock. Ils s'associèrent à Harold King et Ullman.

  



Bon nombre des articles à bas prix ont été achetés par Debenham & Freebody (chaine britannique de grands magasins). Le reste, comprenant les articles de plus grande valeur, a été mis en vente par Christie's de Londres le 22 Février 1905. Ce diamant a été le clou de la vente aux enchères. Il n'a pas été référencé par son nom, mais les experts ont tous conclu que c'était l’Agra. Le lot était décrit ainsi "un magnifique diamant rose de rose de la plus haute qualité, poids 31 /32 carats". Le Times a rapporté que la vente a attiré une grande foule de personnes, y compris un certain nombre de collectionneurs indiens. L'appel d'offres fut ouvert à 1000 guinées .
La pierre fut vendue pour 5 100 £ et 5100 shillings (25 500 $) pour un prix nettement inférieur à l'estimation d'avant la vente, à M. Max Meyer, un diamantaire.