vendredi 22 septembre 2017

Jacques Arpels de la maison Arpels et Van Cleef , son passage en Suisse en 1944





Monsieur,

Vous prétendez que Jacques Arpels a été ouvrier Agricole en Suisse pendant la guerre, je ne sais ou vous avez pris cette affirmation, je connais des membres de sa famille qui se demandent ou vous avez pris vos informations, c'est  inacceptable et insupportable. J espère que vous allez rectifier

Salutations distinguées
........................

Monsieur 
Suite à votre réponse, faites ce que vous voulez du moment que je garde l anonymat, en espérant qu'au pied du mur, vous démentirez
.................


Cher Monsieur, votre courrier est un peu hautain....mais je ne prétends rien et n'ai rien à démentir, j'avais déjà eu il y a quelques années un mail d' une belle fille Arpels(jeune) mais elle me manifestait sa surprise et  acceptait les faits.
Je n'aurais pas consacré autant de temps à l histoire des VCA pour raconter  une "fake story telling"
Personne n'a démenti mon histoire car elle est fondée sur un dossier suisse que j'ai trouvé à Berne.
L histoire ne s'invente pas elle se construit sur des preuves et du travail.



Vous pourrez acheter ce dossier de 250 pages que vous recevrez par la poste.



Je ne crois pas que ce soit pour échapper au service du travail qu'il se soit enfui en Suisse en mai 1944, mais je vous invite à bien lire ce que j'ai écris sur  cette fuite en Suisse.




Trois pages suivantes qui vous prouveront qu'il a travaillé chez Monsieur Page, fermier à Grolley.



Je pense qu'il lui était obligatoire de trouver du travail pour ne pas être refoulé de Suisse en France et que ce sont ses nombreuses relations qui lui ont permis de trouver cette solution.


Cette lettre est merveilleuse, Madame Arpels (Lulu Arpels) née Klene a été assignée à résidence à l'hotel Richemond, sauf que c'est Richemont, avec un T qui rachètera la maison Van Cleef et Arpels à la fin des années 90.
Madame Lulu Klene (1ere femme de jacques Arpels) a fait récemment les choux gras de la presse.


Cliquez pour agrandir toutes les images

Je trouve la deuxième page savoureuse , les dépôts d'argent etc (nous sommes en Suisse) mais j'adore cette phrase qui enterre définitivement les Van Cleef " j'ajoute que mon mari est un des administrateurs Directeur de la maison Arpels et Van Cleef place Vendôme à Paris"

Quel lapsus non linguae sed calami, (si mes souvenirs de latin!!!) Tout est dit.
Il y eut même apres guerre un papier a lettre dont l entête ne comportait que le nom Arpels en excluant le nom Van Cleef (dossier d'aryanisation de la Maison Van Cleef et Arpels)