vendredi 7 juin 2024

Bracelet Tiffany- Schlumberger avec un poinçon A.V. et un chevreau

 De New York je recois ce mail

Cher Jean Jacques,

J’espère que vous allez bien.

Je suis à NY où j’ai acheté un bracelet Tiffany -Jean Schlumberger qui  porte un poinçon de maître A V,  symbole un cabri ou cheval ruant tête vers la gauche. Pouvez-vous m’aider ?

Merci  Véronique


richard jean-jacques <richard.jeanjacques@gmail.com> mer. 22 mai 09:30

Bonjour Veronique 
Veinarde, moi, je n'ai jamais été a New York
AV  avec un chevreau  c'est le poinçon de André Vassort depuis 1943, donc je ne vois que lui, d'autant qu ils ont tous les trois  travaillé ensemble, voir
Bon réveil

Jean Jacques
PS arrivereriez vous à le photographier???

Cher Jean Jacques,
Mille mercis !
Évidemment !
Je n’y avais pas pensé….
J’ai essayé de photographier le poinçon mais sans succès….
Il faudra que je demande à mon photographe.
Pour le moment, le bracelet reste aux États-Unis où j’expose dans trois foires, Las Vegas, NY en octobre et NY en janvier.
Amitiés,
Véronique 
Envoyé de mon iPhone

En somme comme on dit en français, vous n'arrêtez pas de faire la foire!!!!!

Collier Boivin par Robert Ehret et vendu aux Etats Unis



Je reçois ce mail le dim. 2 juin 2024 à 04:30, Veronique <veroniquebamps@.........> a écrit :

Cher Jean Jacques,
Connaissez-vous la société Errets ou Erretz qui travaillait parfois pour Van Cleef ?
Amitiés,
Véronique

Ma réponse 

Bonjour Véronique
Evidemment que je connais ce joaillier (excellent) mais qui pendant la guerre fut Petainiste ....alors que VCA etait Juif, mais lisez....
https://www.richardjeanjacques.com/2021/06/robert-ehret-le-joaillier-qui-dessina.html
A l heure actuelle c'est Mr Lenneman qui a racheté la maison
Cordialement
Jean Jacques


Merci cher Jean Jacques, vous êtes super bien documenté.
Je possède un collier Boivin c 1950 de style indien qui porte son poinçon.
Voir photo.
Amitiés,
Véronique
Envoyé de mon iPhone


mercredi 15 mai 2024

Noel NEUSECOURT recherche de son poinçon

 Dominique Gandy <dgandy192@gmail.com> lun. 13 mai 09:42 (il y a 2 jours)

Bonjour Monsieur Richard

Merci pour votre article didactique et documenté sur la garantie des métaux précieux. Je recherche le nom de l'orfèvre N N numéro 347. Pourriez vous me dire de quel dictionnaire des maitres orfèvres est issue cette planche de poinçons ?Cordialement   Dominique

Mon article

Bonjour Dominique
Les planches de mon article sont tirées d'un tres bon livre dont je vous joins le titre, j'en ai un , mais ce livre est difficile a trouver
Votre poinçon NN, avez vous noté le symbole qui pourrait etre ou une chaine de montagne , ou un croix grecque, ou un hibou. Je pourrais plus facilement vous dire qui !Sinon je chercherais
Bonne journée
Jean Jacques


Dominique Gandy
13 mai 2024 11:56 (il y a 2 jours)
À moi
Merci de votre réponse et de votre rapidité. J’ai trouvé le livre numérisé sur GALLICA. Concernant le poinçon NN, je vous joins la photographie au format PDF. 3 poinçons sont présents :
* La lettre P couronnée avec le chiffre 84 pour l’année 1784
* Poinçon de charge 2 L entrelacés pour le bureau de contrôle de Paris de 1783 à 1789
*Le poinçon du MO pas très lisible mais se compose des 2 lettre N et N avec une couronne  surmontant et 2 grains de remède.
Je vous joins également la photo de l’objet concerné.
Merci pour votre aide 
Cordialement 
Dominique





Je vais chercher car il existe des livres de poinçons mais post révolution, or ce que vous me montrer c'est avant révolution , j' ai mais évidemment de philippe le Bel à la révolution, il y a du monde j ai 5 livres la dessus, je cherche
Le livre dont je vous ai parlé c'est un livre sur les poinçons d'état pas les poinçons de maître
Une editions récente 4-5 ans est le livre de Rémi Verlet sponsorisé par Van Cleef, cher  avec des erreurs mais 3000 pages quand meme
Jean Jacques




Donc!!!
C'est Neusécourt Noel
je vais regarder dans le Douet que je possède, pour sa veuve
JJ Richard


Voici le poinçon de sa veuve, a partir de 1806 donc rien a voir
Bonne soirée
Jean Jacques


Dominique Gandy
13 mai 2024 17:33 (il y a 2 jours)
À moi

Merci, votre aide a été décisive. J’ai parcouru le Beuque et bien d’autres ouvrages en ligne sur les MO Parisiens mais impossible de trouver ce poinçon NN. Pour la petite histoire, j’avais également recherché le poinçon PECM et c’est l’extrait que vous avez publié dans votre article bijoux et pierres précieuses qui ma permis d’identifier Pierre Etienne Claude MOZAC. Ce poinçon se trouve sur un hochet en argent du XVIII 9ème
Encore merci pour votre aide, je conserve vos coordonnés pour un besoin futur
Bien cordialement,
Dominique

lundi 22 avril 2024

1960-61 L' orchestre YéYé de l'ecole de joaillerie de la rue du Louvre à Paris:

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir 

Michel BALDOCCHI

Bonjour Monsieur Richard.
Nous avons déjà eu l’occasion d’échanger quelques fois dans le passé sur différents sujets qui concernaient l’histoire du métier et aussi celle de l’Ecole et je suis un lecteur régulier de votre blog.
Merci pour l’envoi du tableau de votre promotion, si vous avez un tirage en haute définition, je serai ravi d’en avoir une copie.
Vous dites dans votre message que lors de votre passage rue du Louvre, vous aviez créé un petit groupe musical.
J’ai retrouvé il y a quelques années un lot de photos prises dans les locaux de l’Ecole et sur l’une d’elle on voit un groupe de jeunes musiciens avec guitare et batterie. C’est peut-être votre groupe !Je suis actuellement en déplacement mais dès mon retour à Paris, je vais la retrouver et vous en envoyer une copie, vous me direz si vous vous reconnaissez.
Bien sincèrement
Michel Baldocchi 

Mr Baldocchi est le directeur de la Haute Ecole de Joaillerie  de Paris et ce jour 22-04-2024 il m' a adressé cette photo qui date d'il y a 64 ans , evidemment vous aurez du mal à me reconnaitre et pourtant


Me voici cette même année en croisiere , en escale a Saint Helier à Jerzey.

A droite à la Batterie Bernard Ischou, puis avec des lunettes , à la guitare, Bernard Lesieur, fils de Henri Lesieur une célèbre maison de la rue du Temple à Paris voir mon article:

Le pianiste était Oswald Roux et à gauche,  Jean Jacques Richard, guitare I-DI-MAURO avec un micro Selmer qui était logé sous les cordes et relié à l'amplificateur Selmer.
Un jeune fonctionnaire anglais de l ambassade qui jouait si bien de la clarinette   nous rejoignait  souvent.

Cette guitare est toujours à la droite de mon bureau en 2024, avec un son grave merveilleux, en merisier et loupe de tuya. Mais je ne joue plus depuis longtemps.


L'Ecole nous "prêtait" pour différents évènements festifs, je veux dire la maison de retraite des bijoutiers de Garches, nous avons secoué les oreilles de nos anciens.
Ou par exemple le bal de la profession à la brasserie Zimmer au Chatelet, etc .En gemmologie nous étions chouchoutés par mademoiselle Level qui nous appelait "Mes petits musciens" des années plus tard, lorsque je la croisais , en conférences ou autres j'avais le droit à "Mon petit musicien"


En 1960 tous n'avaient pas encore de planche a savon bourrées de micros


Mr Baldocchi m'a fait parvenir une autre photo sur laquelle c'est bien ma guitare  et mon ampli par terre,, le Monsieur à lunettes était Mr Ansselin, orfevre et président de l'école de BJO de la rue du louvre, mais je ne me souviens plus du lieu et de l occasion.





mercredi 20 mars 2024

Un bracelet de SASPORTAS a Memphis Tennessee.

Thank you so much for your response to my message. I am attaching the photos of the bangle I suspect is Sasportas based on your article. I would love to see your thoughts and would be more than happy to allow any pictures to be published.
I believe a repair was done at some time, as a sleeve was added. If you would like additional photographs, I would be more than happy to send them. These were taken from my car.
I purchased the bangle from a moving sale posted on Facebook. I had no idea what it was, only that I loved it and drove nearly an hour to purchase it.
Again, thank you so much for your kind response.
Rebecca


J'ai reçu un premier  message de Rebecca Fitzgerald sur Instagram, puis par mail, mais pour ceux qui parlent anglais aussi bien que moi, je traduis...

Merci beaucoup pour votre réponse à mon message. Je joins les photos du bracelet que je soupçonne d'être Sasportas d'après votre article. J’aimerais connaître vos réflexions et je serais plus qu’heureux d’autoriser la publication de photos.
Je crois qu'une réparation a été effectuée à un moment donné, car un manchon a été ajouté. Si vous souhaitez des photos supplémentaires, je me ferai un plaisir de les envoyer. Ceux-ci ont été pris dans ma voiture.
J'ai acheté le bracelet lors d'une vente de déménagement publiée sur Facebook. Je n'avais aucune idée de ce que c'était, seulement que je l'adorais et que j'ai conduit près d'une heure pour l'acheter.
Encore une fois, merci beaucoup pour votre aimable réponse
Rebecca.


Rebecca avait lu mon article sur SAPORTAS, qui n'était autre que Paul Lévy dit Sasportas


Voici la Marque de Sasportas sur ce bracelet en or et en écailles de tortue


Ce bracelet a été cassé et le réparateur a fabriqué un joli manchon qui altere un peu le bijou, je crois qu'il aurait peut être dû refaire carrément  la base de ce bracelet en Ivoire, ou en écaille de tortue , il y eut plusieurs version de ce bracelet avec des base ivoire différente, l important étant de conserver les deux motifs égyptiens


Si vous constatez que le bracelet est bien un Sasportas, est-ce une pièce que je pourrais légalement vendre ? Je sais que la vente d'écaille de tortue est restreinte à certaines pièces. J'espère qu'il a été réalisé la même année que l'article de la publicité à laquelle vous avez fait référence dans votre article.
Je suppose que j'ai aussi la chance de l'avoir acheté en 2024 !


Rebecca me précise: Oui merci. Et je suis à Memphis en ce moment, mais je retourne à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, plus tard cette semaine


Signature de Paul Levy dit SAPORTAS sur ce bracelet qui date de 1924 , voir sa publicité d'époque sur

https://www.richardjeanjacques.com/2021/12/sasportas-paul-levy-puis-daniele.html

mardi 19 mars 2024

Jean Pittard, Joaillier oublié ayant travaillé pour Fontana, Lacloche, Boivin, et d'autres



 Bonsoir Jean Jacques

C'est une broche signée Jean Pittard, je ne trouve pas grand chose sur lui, et je suis sure que comme toujours, vous allez m'éclairer. Merci et bonne soirée .Katy Vignaty

Je réponds de suite par Message

C'est un bon (joaillier), qui a travaillé pour Boivin, il a commencé vers 1912 et exerçait toujours en 1943, j'en ai un peu parlé sur mon site principal, je peux chercher plus demain, mais il travaillait pour les autres, souvent à façon, en tous cas c'est une broche marrante

Bises Jean Jacques


Qu'a t il voulu exprimer dans ce bijou presque initiatique

Malheureusement, ventes publiques ou privées, personne ne relève les poinçons et bien qu il ait travaillé très longtemps, je n'ai trouvé que peu de bijoux de lui fabriqués pour d'autres dont des grands joailliers.


J'ai trouvé trace d'une société créée  en 1912 entre monsieur Angles, Valter, et Jean Emile René Pittard.


Anglès Henri, puis Anglès & Walter en 1905 entreprise de bijouterie joaillerie qui était installée 4 rue rameau à Paris. 


Poinçon de Henri Anglès poinçon insculpé en 1894 biffé le 13/11/1905


Association de Angles et Valter le 23/11/1905  biffé le 21/11/1912

Journal "le franc parleur Parisien"

le 5/07/1912 Jean Pittard épouse Yvonne Hellstern

HELLSTERN 1891-1980 (Parents : Constant Louis HELLSTERN 1851-1929 & Pauline Léonie FOULON 1861-1943) 




Poiçon de Anglès et Pittard  insculpé le 21/11/1912 et biffé le 13/03/1922.


orfèvre

auteur

Pittard, Jean

patronyme(s)

Pittard

prénom (état civil)

Jean

profession

Fabricant bijoutier

initiales

J.P.

symboles

un triangle renversé

n° de garantie

3707

n° de préfecture

16663

date d'insculpation

21 juillet 1922

date de biffage

11 février 1961

lieu(x) d'activité

75

 

Paris

adresse de l'atelier

25 rue Saint-Augustin



Poinçon Jean Pitard (source Rémi Verlet)
 

le 28/12/1924 

Nouvelles d'Amérique dans le New York Hérald

M. John F. Butler, agissant Commercial Attaché, Ambassade américaine et Mme Butler ont animé hier un thé dansant au American Women's Club Paris, leurs invités comprenant entre autres Jean Pittard


LACLOCHE FRÈRES : BROCHE ART DÉCO SERTIE DE DIAMANTS, CIRCA 1925
La plaque d'onyx, appliquée d'un motif giardinetto serti de cabochons de cornaline, de diamants taille unique et taille rose anciens, la bordure géométrique millegrain sertie de diamants taille unique anciens, signée Lacloche Frères Paris, numérotée 4020, poinçon de maître pour Jean Pittard , marque française, longueur 4,5 cm revendue par Bonhams Londres


1931 Sa publicité dans l'Azur


Composé de maillons géométriques articulés sertis de diamants circulaires, taille unique et carrés, longueur 175 mm environ, poinçons de dosage français et poinçons de maître de Jean Pittard

Revendu par Sotheby's qui le date de 1933 Poinçons français pour l'or et le platine 18 carats. Poinçon de fabricant français JP avec triangle inversé pour Jean Pittard sur la languette du fermoir et sur le côté d'un maillon. Poids total estimé des diamants d'environ 11,00 à 13,00 carats, estimé à environ une couleur HI en moyenne, des degrés de pureté mixtes, environ VS - I1. Largeur du bracelet environ 12 mm. Poids brut environ 35,5 grammes. 

 


La photo est mauvaise , c'est la maison Christie's qui a revendu ce bracelet et c'est une chance qu ils aient relevé le poinçon du fabricant.

Bracelet en platine avec des diamants, saphirs et émeraudes, de Fontana Fréres Paris
pour mettre fin au châssis articulé entièrement décoré avec des motifs de tourbillons vieux taille brillant, saphirs et émeraudes, des pierres manquantes, la fermeture en or blanc, or timbre français et poinçon Jean Pittard, vers 1935, dans l'écrin original de Fontana Frères Paris                                                                                

Boutons de cols en perles d'apres la maison Bonhams qui les a revendu dateraient de 1935 Il y aurait dans cette boite de Ch Fontana deux boutons de manchette signés Caldwell & Co qui est une maison américaine existant depuis 1835 et les autres de Ch. Fontana & cie, 13 Rue Royale, Paris
JE Caldwell & Company | Leading Fine Jewelry & Diamonds Buyer
728 Sansom Street | Philadelphia, PA 19106 | 215.238.9000 | www. JECaldwell .com



Constitution de Société
Entre ; M. J. PITTARD, joaillier, demeurant à Paris, 25, rue Saint-Augustin ((2e), Et Mme Simone VECHOT, demeurant à Paris, 2, avenue du Général-Balfourier (16 e ), il a été, suivant acte sous seing privé en date à Paris du 20 juillet 1943, enregistré, constitué une Société à responsabilité limitée pour l’ex- ploitation du fonds de commerce de bijouterie, orfèvrerie et joaillerie sis à Paris, 25, rue Saint- Augustin, apporté à ladite Société par M. Jean PITTARD. La raison sociale est : JEAN PITTARD ET Gie La Société est constituée pour une durée de quatre-vingt-dix ans à compter du 20 juillet 1943. Le capital de la Société est fixé à cent cinquante mille francs, divisé en trois cents parts de cinq cents francs chacune, représenté : I. — Par le fonds de commerce de bijouterie, orfèvrerie et joaillerie appartenant à M. Jean PITTARD et exploité précédemment à Paris, rue Saint-Augustin, n° 25, apporté à la Société net de tout passif et comprenant : 1° Le nom commercial, la clientèle et l’achalandage y attachés ; 2° Le mobilier de bureau et de magasin et le matériel d’atelier qui se trouve dans ledit établissement. Ledit apport évalué à la somme de soixante- quinze mille francs. II. — Mme VECHOT a apporté en espèces la somme de soixante-quinze mille francs. Ces apports en nature ou en espèces sont entièrement libérés et les parts les représentant sont entièrement attribuées dans la proportion des apports de chacun, savoir celles qui sont désignées sous les numéros 1 à 150 à M. PITTARD, celles qui le sont sous les numéros 1 151 à 300 à Mme VECHOT. M Jean PITTARD et Mme VECHOT sont tous deux gérants de la Société sans limitation de durée, avec les pouvoirs les plus étendus.


Jean Pittard Décédé le 12 janvier 1972 - Le Chesnay 78 à l'âge de 84 ans


lundi 18 mars 2024

Trapiche ou Trapiche Like:

 Bonjour M. Richard,

Sauriez-vous me dire comment faire la différence entre une pierre trapiche et une pierre trapiche like ?
J’ai ramassé quelques saphirs (du 64) qui présentent une étoile fixe à 6 branches (plus ou moins ramifiées) constituées de rutile apparemment mais, malgré de nombreuses lectures et discutions, je ne puis me décider sur l’appellation exacte de ces pierres…
Et en premier lieu, l’appellation « trapiche like » est-elle acceptée et reconnue par les minéralogistes ?
Merci par avance d’essayer de répondre à ces questions.
Bien cordialement,
Jean-éric Rose
Lapidaire/bijoutier


J'ai répondu: 
Bonjour
Ce n'est pas la même chose: et la CIBJO ne connait que "trapiche"
Les vrais trapiches ont des inclusions entre les sections de croissance. Cependant, un simple zonage de couleur ou une croissance d'inclusion dans un cristal peut créer des "motifs de type trapiche » dans certaines pierres précieuses. Cela signifie que le cristal de ces pierres précieuses ressemblant à des trapiches est continu, alors que dans les vrais trapiches, le minéral est divisé en secteurs (généralement 6) qui se développent individuellement.
A voir votre photo il me semble que si cette pierre était taillée en cabochon, elle donnerait grace a ses aiguilles de rutile un "saphir étoilé"
Bonne journée 
Jean Jacques


Merci pour ces précisions.
Dans votre blog, il y a deux saphirs identifiés comme « trapiche » qui présentent une croissance d'inclusions et une certaine continuité du cristal. C'est ce type de pierres qui me questionne…
Connaissez-vous la matière des inclusions qui forment l'étoile à 6 branches de ces deux saphirs ? On dirait du rutile dans le premier cas… Peut-être un feldspath dans le second ?
Autant les pierres avec des secteurs bien différenciés sont faciles à identifier, autant les pierres présentant une certaine continuité me posent problème.
N'y voyez pas un quelconque doute sur vos compétences, juste le désir de bien comprendre.
Je joins en plus une vidéo d'un saphir poli du 64 vu en transparence. Vous confirmez non trapiche ?
Bien à vous,
Jérose


Cher Jean Eric, j'ai écris un article il y a quelques années sur les trapîches
https://www.richardjeanjacques.com/search?q=Trapiche


Jean-éric Rose
sam. 16 mars 16:29 (il y a 2 jours)
À moi
Cher Monsieur,
J ai la réponse d' un labo concernant mes pierres. Il s agit de motifs type trapiche et non de pierres trapiches ss, comme je le subbodorais.
Merci encore pour votre patience.
Bon week-end  J e.rose


Ma réponse
Donc c'est en accord avec ce que je vous avais dit.


jean-éric Rose
17 mars 2024 11:38 (il y a 1 jour)
À moi
D’accord à 100 % !!
Bon week-end,
j.eric

Bracelet Tiffany- Schlumberger avec un poinçon A.V. et un chevreau

 De New York je recois ce mail Cher Jean Jacques, J’espère que vous allez bien. Je suis à NY où j’ai acheté un bracelet Tiffany -Jean Schlum...