mardi 8 janvier 2019

Recherches de Poinçons Siberstein, Boucheron, Savard,


Cher Monsieur

Tout d’abord je souhaite vous exprimer tous mes voeux pour cette nouvelle année 2019. Quelle soit riche d’articles passionnant et tres instruisant!



Je viens frapper a votre porte car j’aurais aimé savoir si l’atelier SAVARD a Paris etait un atelier de renom et pour qui sous traitait t il?
J'ai acheté ce joli pendentif ruban qui porte un poinçon MS avec je pense un origami (merci de confirmer) et je l'attribue a cet atelier...

Sur une autre note, j’ai lu un de vos articles qui relate de l’histoire de la maison Boucheron, comme étant vieille de plus de 150 ans, c est a dire donc de l’époque NapoleonIII... 
cette broche en or jaune, email et taille rose de cette même époque a un poinçon inscrit BB et plus loin le poinçon d’état Cheval. 
Je me disais donc que cela pourrais eventuellement etre un bijou du tout debut de l'epoque Boucheron...aucun sigle BB ne ressortant dans mon livre de poinçon. 
En vous remerciant d’avance de votre retour, "

J ai demandé à mon lecteur si je pouvais publier sa demande résolue par mes soins car cela peut rendre service à d'autres mais!!! il m a répondu: "Vous pouvez bien sur publier mais alors sans mon nom , J'ai jamais aimé être une star" 

D'abord le problème "Savard"

Je connais très bien la Maison Savard et Fils fondée en 1823 et dont la principale marque est "FIX"


J ai bien connu Mr  Savard et son fils Laurent, 5eme du nom depuis la fondation de la maison, nous nous sommes un peu accrochés quand j étais président de la FNAMAC , il n'est pas facile de défendre une fédération d'Artisans contre la Fédération du CNPF à l epoque en 1992 au sujet des titrages d'or,  mais notre avis l emporta, alors.....


Et contrairement a ce qu'annoncait  l article ci-dessus,  le neuf carats ou 375/1000° dut attendre 10 ans pour arriver sur le marché.
Mais a part cela c'est une vieille maison et une grande maison.
Donc ces initiales MS  ne peuvent  être celles de la maison Savard


professionFabricant bijoutier et de doublé
auteurSavard, Albert
initialesA.S.
symbolesune étoile entre deux croissants et le mot « doublé »
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000


professionFabricant bijoutier
auteurSavard
 (& Cie)
initialesSavard.et.Cie.
symboles1) un croissant entre deux étoiles ; 2) un croissant entre deux étoiles et le mot "doublé"
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000


professionFabricant de doublé
auteurSavard
 (Madame & fils)
initialesSavard.et.fils.
symbolesun croissant entre deux étoiles et le mot "doublé"
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000


professionFabricant bijoutier
auteurSavard
 (veuve)
initialesA.SAVARD.
symbolesun croissant et deux étoiles (12 karats)
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000


professionFabricant bijoutier
auteurSavard
 (veuve)
initialesA.SAVARD.
symbolesun croissant et deux étoiles (12 karats)
crédits photoLebé

J ajoutais a mon envoi de poinçons :
Je pense à un autre  et je vais le chercher , Silberstein c'est MS et une tete de chien, pouvez vous regarder le vôtre a nouveau car vos photos ne me permettent pas d agrandir surtout qu'apparemment , le poinçon est dans le sens vertical???pas horizontal

Je cherche et attend votre réponse 


Le bijoutier m envoya une photo , trop difficile



Mais sur celle ci, il me semblait bien voir la tête de chien (plutôt enragé le cador) et les lettres sont bien dans le sens vertical du losange et non horizontal Finalement je lui proposais Silberstein Maurice  qui exerça de 1914 à 1945, c'est important car là encore cela permet de dater un bijou.


Et bingo, réponse du bijoutier

"Oui!!! Cest bien ca. Est til connu?"

Non, il n'est pas connu et ne doit pas être confondu avec un autre bijoutier Jean Silberstein, qui fit de nombreuses escroqueries vers 1924.


Problème Boucheron




Là aussi, c'est très difficile avec une photo qui n'est pas assez agrandie

la tête de Cheval c'est 1838 à  1919, mais au début c'est la maison Boucheron et le Saché et leur poinçon est




Ils se sont donc arrêtés en avril 1885 et ce n'est pas ce poinçon qui est sur la broche et malheureusement la base du ministère de culture ou les autres ouvrages comme le dictionnaire des poinçons ne donnent pas la suite , c'est a dire le poinçon de la maison Boucheron après 1885.
Mais, à force!!!....je l'ai donc retrouvé sur mes bases personnelles informatiques




Les initiales sont Sté pour société puis le different un bouchon de champagne et B pour Boucheron.
Je demande des précisions et  la réponse arrive:


"Désole de mon retour tardif... et non le poinçon sur cette broche napIII est BB ...
il restera inconnu au bataillon...
C'est quand même bien dommage qu'une base de donnée actuellle n'existe pas sur internet..."


Je laisse donc le soin à mon lecteur bijoutier de bien regarder son poinçon et de le comparer a ceux des B.B. connus


professionFabricant bijoutier
auteurBaillaud, Benjamin
initialesB.B.
symbolesune pomme de canne
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000



professionFabricant bijoutier
auteurBardol & Barthelme
initialesB.B.
symbolesun bracelet jaune
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000



professionFabricant bijoutier
auteurBlanchard, Benjamin
initialesB.B.
symbolesun aigle aux ailes déployées
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000



professionFabricant bijoutier
auteurBlechmann, Bernard
initialesB.B.
symbolesune pièce de canon
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000



professionFabricant bijoutier
auteurBontemps, Blaise
initialesB.B.
symbolesune cage entre les initiales
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000



professionFabricant orfèvre
auteurBouquet et Barbichon
initialesB.B.
symbolesune truelle, une étoile au-dessus
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000



professionFabricant bijoutier
auteurBraustein, Bernard
initialesB.B.
symbolesune équerre
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000



professionFabricant bijoutier
auteurBrener, Benoît
initialesB.B.
symbolesune tête de bélier



professionFabricant bijoutier
auteurBuissas, Bernard
initialesB.B.
symbolesun buisson
crédits photoLebée, D. - © Inventaire général, ADAGP, 2000


Voila  et j ajoute  pour ceux qui ont fait leur service militaire
 A vos rangs FIX




Une bague aux armes de Leon XIII

Pascale et Robert de Montréal me posent une énigme intéressante.




ven. 4 janv. 02:31 (Il y a 4 jours)
À moi
Bonjour again Cher Richard, Merci encore pour votre belle interpation et votre info sur le pendentif pour la maison vever .
je envoyez de photos de  Cette bague vous dira-t-elle, est-ce une bague empoisonnée ou une bague secrète, il y a une sorte d'insigne de l'émail royaliste dans le dos, et éventuellement un topaze, vous demandant si vous auriez une idée de l'âge, etc. Merci encore une fois. Robert et Pascale, Montréal.

Bonne Anne 2019.

Je répondis à ces amis canadiens de Montréal.




Bonjour, a priori c'est certainement une bague ayant appartenu à un religieux , évêque ou cardinal. Y a t il une marque, un poinçon?
J ai regardé les cardinaux au canada  mais il faut peut être regarder les évêques (ou archevêques)  et voir leurs armes
Quelle est la pierre? une améthyste?
A bientôt.  JJR




Après avoir réfléchi, j observais les clefs et la tiare ce qui me fit penser aux armoiries Papale et je cherchais celles de Pie XII et je m aperçus qu'un dossier sur les armoiries pontificales était parfaitement documenté dans Wikipédia
:https://fr.wikipedia.org/wiki/Armoiries_papales








Léon XIII (Vincenzo Gioacchino Pecci), pape de 1878 à 1903.
D'azur au cyprès de sinople planté sur une plaine de même accompagné au francs quartier d'une comète d'or et en pointe de deux fleurs de lys d'argent, à la fasce d'argent brochant sur le tout

D'ailleurs je trouvais aussi,



Cette sculpture murale aux armes de Leon XIII, nous sommes donc en présence d une bague aux armes de Louis XIII, reste un mystère!!!
Est ce son anneau Papal?  Il doit être bien gardé au vatican.
Des bagues que le Pape offrait?, je pencherais pour cela, mais ce n est que mon point de vue, non certifié...


Au cours  de mes recherches j ai trouvé cet objet revendu par la maison Artémisia

Fer à ses armes: dans un écu ovale, d'azur à l'arbre de sinople sur une terrasse du même, accosté de deux fleurs de lys d'or à l'étoile d'argent rayonnante dans le canton dextre du chef à la fasce ployée d'argent brochant sur le tout.Timbré par la tiare papale et les clefs de Saint-Pierre passées en sautoir. Bronze. Seconde moitié du XIXème siècle. Dimensions: 84 x 57 mm.ARTEMISIA auctions: EMail : contact@artemisia-auctions.com

Peut être un cachet plus qu 'un fer , pour marquer quoi? 
En tous cas, ce n'est pas une bague à poison, il y aurait eu une charnière et un fermoir pour libérer le poison et  Leon XIII, grand Pape, n'était pas Alexandre VI, l' un des Borgia,  le pape de tous les excès et de tous les vices .

Pascale et Robert de Montréal m'adressent un texte: que je laisse en Anglais pour ne pas faire d'erreurs de traduction: 

With reference to the pages and posts about Pope Leo XIII and his coat of arms, and the page about the Comet ISON, one cannot ignore the fact that we are living or are about to witness what was prophesied on the Pope Leo XIII’s coat of arms.

The real meaning behind Pope Leo XIII’s coat of arms is clear:

The tree represents the Church. The grey band represents the division between the two eras, below our current time and the above it the new era. The two fleur-de-lis (a symbol of the kings) actually represent the two concurrent Popes (kings) that we have now (Pope Benedict XVI and Pope Francis I). Above there’s a comet meaning that a particular comet will signal the new era of the Catholics. Like Halley’s Comet announced the birth of the Messiah, Comet ISON will be doing the same of the Second Coming of the Messiah.


One might ask what has this coat of arms from a pope over a century ago got to do with all this. Pope Leo XIII had a vision of the end of our time. In this vision Satan asked Christ for a period of 100 years time to destroy what’s so dear to God – the church and its people. The 100 years are about to en