samedi 24 novembre 2018

Une matrice d'Estampage gravée Boucheron




Bonsoir,
Une cliente m'a remis une petite plaque en métal de 6 X 4 cm sur laquelle on voit d'un côté,  une couronne en relief surmontée d' une date : 1er janvier 1884. De part et d'autre de la couronne sont gravées les initiales : J - D en rubans.
L'autre face : 1 Jer 1882 (pour 1er janvier) un joli papillon en creux sous lequel est inscrit BOUCHERON. 
Je pense qu'il s'agit peut-être d'un moule mais n'ayant pas suffisamment de connaissances dans ce domaine, j'aimerais bien avoir votre avis.
Avec tous mes remerciements, 
Bien cordialement.
Claudette Picard 



Derrière la matrice Boucheron figure une autre matrice avec une couronne , , une date 1884, ce "resservi" de la pièce en acier est intéressant

Claudette Picard est charmante et de plus, est  installée près de Rouen ou j ai travaillé pendant 44 ans.

Ce n'est pas un moule, mais une matrice d 'estampage

L’estampage consiste  à écraser à l’aide d’un marteau-pilon (ou dans le cas des bijoux, un balancier) une plaque de métal chauffée sur un moule en relief (matrice) afin d’en reproduire la forme. 



Cliquer sur toutes les photos pour les agrandir

Voici une matrice neuve en acier, avant la gravure ou sculpture , je vous invite à visiter le site : http://www.alienor.org/publications/bijou-orfevre/estampage.php
qui m'a autorisé a publier leurs photographies , ce site des musées d'Aquitaine est très intéressant à visiter.





On retrouve les formes en acier du modèle de Claudette Picard


Voici l'emboutissage du feuille de métal chaud placé entre les deux matrices.




 Reste ce motif que détient notre amie antiquaire,  Colette Picard, il est possible que "Janvier" veuille dire que ce moule provient des établissements "Janvier" une maison qui existe toujours, elle est la depuis plus de 200 ans.


Cette matrice devait permettre à Boucheron de sortir une base qu' on pouvait agrémenter ensuite avec  des pierres de couleur ou des diamants, ou tout simplement en or



Dessin de la Maison Boucheron aux environs de 1882