Fouilhoux, joaillier peu souvent cité , et pourtant

Dans mon article sur Fontana Freres et Charles Fontana & Compagnie , j avais repris un bijou de Fontana vendu par Maitre Rouillac: https://www.rouillac.com
Et en recherchant sur son site , je  suis tombé sur ce devant de corsage d'un certain Fouilhoux



Je trouve que ce bijou, dans son époque évidemment, est beau et qu' apparemment Fouilhoux n'a pas laissé une empreinte suffisante dans la mémoire de la Joaillerie



C'est une partie de son poinçon

Edouard Fouilhoux  était installé rue Pastourelle a commencé a exercer comme joaillier en 1886 au 17 .


Comme on peut le voir , notre dynamique joaillier fut récompensé de sa participation à l'exposition universelle de Paris en 1900, par une médaille d'or




Martine Valcy  que j ai pu contacter grace à Généanet m'a adressé un charmant message

Edouard Fouilhoux fait partie d'ue branche annexe de ma belle soeur - Je l'ai intérrogé mais elle se souvient uniquement que ce fameux Edouard est venu voir sa grand mère à Pont l'Evêque et qu'ils ont parlé bijoux - C'est tout- Désolée de ne pas vous en apprendre plus -La famille FOUILHOUX est originaire du Puy de Dôme (d'ambres) - Du coup j'ai approfondi l'arbre ...


Dommage qu il n'y ait plus ces concours de dessins


Edouard Fouilhoux est né en 1843 à Paris  7 eme , il est décédé en 1932 a l age de 89 ans, belle longévité, sa famille sur son arbre généalogique a noté "Fabricant de Bijoux"
Il avait épousé Hélène Emilie Albertine Gaffet, un épicier qui avait certainement réussi, car Edouard est enterré dans le caveau de la famille Gaffet au Père Lachaise



Tombe de Mr Fouilhoux cliché de Valcym


Un autre bijoutier, le père de Edouard s'était associé avec Ernest Plichon Bijoutier et les conditions de l association étaient...strictes!

D'un acte passé devant M» Moreau, notaire à Paris, qui en a la minute et son collègue, le onze août mil huit cent quarante-deux, enregistré,
Il a été formé une société entre M. Victor Auguste Ernest PLICIION, bijoutier, demeurant à Paris, rue de Montmorency, 34; et M. Michel-Henri Fouilhoux , bijoutier , demeurant à Paris, rue Beaubourg, 42. Pour l'exploitation des fonds de commerce de bijouterie appartenant a M. Plichon, à Paris, susdite rue Beaubourg 42, et rue de Montmorency, 34, et par lui réunis.
La raison et la signature sociales seront PLICHON et FOUILHOUX.
Le siege de ladite ociété sera susdite rue Beaubourg. 42. ou tout autre endroit que choisiront dans Paris les associés.
La durée de celte société a été fixée â dix années à compter du onze août mil huit cent quarante-deux pour finir au onze août mil huit cent cinquante-deux
Néanmoins M. Plichon aura la faculté exclusive de dissoudre ladite société après trois années, c'est à dire le onze août mil huit cent quarante-cinq, si les bénéfices réalisés pendant ces trois années n'atteignaient pas la somme tolale de trente-six mille francs. M. Plichon seul aura la signature sociale. Il apporte à ladite société: lo les deux fonds de commerce de bijouterie par lui réunis; 20 La jouissance des lieux où s'exploitent lesdits fonds de commerce , à Paris , rue Beaubourg, 42; 30 Et une somme de vingt-sept mille fr., en créances et deniers comptants. M. Fouilhoux n'apporte aucun fonds à ladite société, mais il s'oblige à y consacrer tout son temps, ses soins et son industrie, Les bénéfices seront partagés, savoir ; Deux tiers pour M. Plichon, un tiers pour M Fouilhoux. En cas de pertes elles seront supportées par M. Plichon seul, mais il aura la faculté de dissoudre ladite société, à quelque époque que ce soit, si par suite de ces pertes le capital social se trouvait réduit d'un quart.




Si vous connaissez d autres bijoux de Edouard Fouilhoux????    richard.jeanjacques@gmail.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire