mardi 8 janvier 2019

Une bague aux armes de Leon XIII

Pascale et Robert de Montréal me posent une énigme intéressante.




ven. 4 janv. 02:31 (Il y a 4 jours)
À moi
Bonjour again Cher Richard, Merci encore pour votre belle interpation et votre info sur le pendentif pour la maison vever .
je envoyez de photos de  Cette bague vous dira-t-elle, est-ce une bague empoisonnée ou une bague secrète, il y a une sorte d'insigne de l'émail royaliste dans le dos, et éventuellement un topaze, vous demandant si vous auriez une idée de l'âge, etc. Merci encore une fois. Robert et Pascale, Montréal.

Bonne Anne 2019.

Je répondis à ces amis canadiens de Montréal.




Bonjour, a priori c'est certainement une bague ayant appartenu à un religieux , évêque ou cardinal. Y a t il une marque, un poinçon?
J ai regardé les cardinaux au canada  mais il faut peut être regarder les évêques (ou archevêques)  et voir leurs armes
Quelle est la pierre? une améthyste?
A bientôt.  JJR




Après avoir réfléchi, j observais les clefs et la tiare ce qui me fit penser aux armoiries Papale et je cherchais celles de Pie XII et je m aperçus qu'un dossier sur les armoiries pontificales était parfaitement documenté dans Wikipédia
:https://fr.wikipedia.org/wiki/Armoiries_papales








Léon XIII (Vincenzo Gioacchino Pecci), pape de 1878 à 1903.
D'azur au cyprès de sinople planté sur une plaine de même accompagné au francs quartier d'une comète d'or et en pointe de deux fleurs de lys d'argent, à la fasce d'argent brochant sur le tout

D'ailleurs je trouvais aussi,



Cette sculpture murale aux armes de Leon XIII, nous sommes donc en présence d une bague aux armes de Louis XIII, reste un mystère!!!
Est ce son anneau Papal?  Il doit être bien gardé au vatican.
Des bagues que le Pape offrait?, je pencherais pour cela, mais ce n est que mon point de vue, non certifié...


Au cours  de mes recherches j ai trouvé cet objet revendu par la maison Artémisia

Fer à ses armes: dans un écu ovale, d'azur à l'arbre de sinople sur une terrasse du même, accosté de deux fleurs de lys d'or à l'étoile d'argent rayonnante dans le canton dextre du chef à la fasce ployée d'argent brochant sur le tout.Timbré par la tiare papale et les clefs de Saint-Pierre passées en sautoir. Bronze. Seconde moitié du XIXème siècle. Dimensions: 84 x 57 mm.ARTEMISIA auctions: EMail : contact@artemisia-auctions.com

Peut être un cachet plus qu 'un fer , pour marquer quoi? 
En tous cas, ce n'est pas une bague à poison, il y aurait eu une charnière et un fermoir pour libérer le poison et  Leon XIII, grand Pape, n'était pas Alexandre VI, l' un des Borgia,  le pape de tous les excès et de tous les vices .

Pascale et Robert de Montréal m'adressent un texte: que je laisse en Anglais pour ne pas faire d'erreurs de traduction: 

With reference to the pages and posts about Pope Leo XIII and his coat of arms, and the page about the Comet ISON, one cannot ignore the fact that we are living or are about to witness what was prophesied on the Pope Leo XIII’s coat of arms.

The real meaning behind Pope Leo XIII’s coat of arms is clear:

The tree represents the Church. The grey band represents the division between the two eras, below our current time and the above it the new era. The two fleur-de-lis (a symbol of the kings) actually represent the two concurrent Popes (kings) that we have now (Pope Benedict XVI and Pope Francis I). Above there’s a comet meaning that a particular comet will signal the new era of the Catholics. Like Halley’s Comet announced the birth of the Messiah, Comet ISON will be doing the same of the Second Coming of the Messiah.


One might ask what has this coat of arms from a pope over a century ago got to do with all this. Pope Leo XIII had a vision of the end of our time. In this vision Satan asked Christ for a period of 100 years time to destroy what’s so dear to God – the church and its people. The 100 years are about to en

1 commentaire:

  1. Regarding the papal coat of arms and the interpretation by Pascale and Robert: Leo XIII chose his family coat of arms (coat of arms of the Pecci-family) as his papal coat of arms. His brother Giuseppe Pecci (himself a Cardinal) did the same. They were also not the first one, have a look at the Medici popes.
    The interpretation given above is pure nonsense.

    RépondreSupprimer