vendredi 6 décembre 2019

Une enigme résolue avec un bracelet de Bapst et Falize





Bonjour,

Tout d'abord, merci et bravo pour tout votre travail de recherche et documentation et ces fantastiques articles sur les anciennes maisons de joaillerie!

J'ai trouvé un superbe bracelet rigide en argent et or, ciselé sur un côté d'une grande sauterelle et d'une fourmi parmi des graminées et fleurs.
Sur l'autre côté la représentation exacte du poinçon de Bapst et Falize, B/une bague avec un pendant poire/F, daté sur un ruban 19 Avril 1908 et sur un autre ruban les initiales G H.
À gauche une corne d'abondance déversant des pièces, à droite un trophée de musique avec partition, mandoline et castagnettes.
Auriez vous une idée sur la l'évènement/date commémoré par ce bracelet (aucun poinçon ni signature...)?
Bien cordialement,
Pascale


Bonsoir Pascale

En effet c'est bien la "marque" de Bapst et falize
Pour la date ,  je pense que cela a un rapport ace la loi du 19 avril 1908 abrogée depuis. Loi spécifique pour l alsace et la Moselle :Les associations relevaient alors des dispositions du droit local, c’est-à-dire des articles 21 à 79 du code civil local et de la loi du 19 avril 1908. Depuis que cette dernière a été abrogée par la loi du 1er août 2003, les associations d’Alsace et de Moselle sont donc soumises aux seuls articles 21 à 79-IV du code civil local. La loi du 1er juillet 1901 ne leur est donc pas applicable et il n’y a pas de choix possible entre les deux législations.
  •  Abrogation de la loi locale du 19 avril 1908 sur les associations, de l'ordonnance locale du 22 avril 1908 prise pour l'application de la loi du 19 avril 1908 sur les associations, des art. 23, 44 et 77, du dernier membre de phrase du second alinéa de l'art. 33, du 2e alinéa de l'art. 43 et de la seconde phrase du 1er alinéa de l'art. 78 du code civil local régissant le droit des associations dans les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle)


Peut être justement une pièce de commande , il faudrait pouvoir lire les mots gravés


16 nov. 2019 19:24
À moi
Bonsoir Jean-Jacques,

Merci pour votre réponse rapide!
La référence à la loi sur les associations est la seule qui apparaissait, et ne me semblait pas avoir de lien avec mon bracelet :-)
Il n'y a pas de mots gravés sur le ruban de droite, seulement les initiales G et H.
Le ruban de gauche porte seulement la date 19 Avril 1908.
Bien sûr que vous pouvez publier mon courrier (avec seulement mon prénom si possible!) dans le "courrier des lecteurs", je suis morte de curiosité sur cette pièce qui ne quitte plus mon poignet!
Bien cordialement,
Pascale






Eh bien non!!,du moins c'est bien Bapst et Falize, mais le reste non!!!

Car Pascale me renvoie un mail



sam. 30 nov. 08:22 (il y a 6 jours)
À moi
Bonjour Monsieur,
je me dépèche de vous transmettre ce qu'un ami a trouvé, et qui résoud une bonne partie du mystère de mon bracelet!
Photos d'un même bracelet en écrin avec inscriptions en fin de page.
https://ameliemurat.wordpress.com/prix-femina/
Bien cordialement,
Pascale


Bravo
Je n ai trouvé ce concours qu' en 1910 je n ai pas trouvé avant
En revanche il y a plusieurs articles à la bibliothèque nationale sur Amelie Murat .M autorisez vous a le publier dans mon courrier des lecteurs? cela peut servir a d autres 
Bonne journée 
Jean Jacques




Ce que j'ai trouvé en 1910 de ce concours de Poésie




Mais en 1907 c'est Amélie Murat qui gagne ce prix Fémina



Prix Fémina
Amélie Murat a été plusieurs fois lauréate de ce prix dont voici l’histoire cf. Article LE PRIX FEMINA : LA CONSÉCRATION LITTÉRAIRE AU FÉMININ par Sylvie Ducas N° 1, 2003,de la revue Recherches féministes (1988 – 2017).
« Prenant naissance en 1901 par l’éditeur Pierre Laffite, la revue FEMINA consacre la poésie. En ses commencements ornementaux si ce n’est ornementalistes elle jouit d’une fulgurance à nulle autre pareil par la grâce notamment du concours de poésie lancé par le périodique en l’an 1903 réservé aux femmes et ciblé sur le féminin /non privée du masculin.
Des « tournois de poésie », nombreux sont ceux d’ailleurs organisés par Femina, sont proposés en plus des concours. Or, ces manifestations poétiques participent d’une même stratégie de célébration que celle qui préside à la fondation du prix littéraire : restaurer cet âge d’or des lettres où les femmes pouvaient prétendre à une reconnaissance littéraire, se coiffer des lauriers du succès et posséder leurs lettres de noblesse. Reste à remporter l’épreuve de l’institutionnalisation littéraire, par l’entremise d’un prix littéraire capable de rivaliser avec le Goncourt du sexe opposé. Car le rôle des femmes doit désormais s’élever au rang d’une véritable magistrature, à égalité avec les hommes, dans la nouvelle économie de la vie littéraire française.Le tournoi poétique remporte un tel succès (avant tout, d’estime) qu’il fait des émules et c’est un succès sur toute la ligne… La portée du tournoi fut considérable pour l’image de la poésie féminine….. »Dans « Histoires littéraires : revue trimestrielle consacrée à la littérature française des 19 et 20e siècles », l’entrefilet :  « Amélie Murat remporte un nouveau concours Femina en 1907 (1er prix de saynète, 1er prix de sonnet,2e prix de sonnets Vers à chanter) ».
« Au Théâtre-Femina, distribution solennelle des Prix de Poésie aux lauréates du Concours 1908  : Jeanne Dortzal, Freillet, Amélie Murat, Segnin et Saint-Ys. Après lecture du palmarès, représentation de Le Jardin merveilleux … »Créé en 1907 ce théâtre de 500 places, situé dans un ancien hôtel au 90 avenue des Champs-Élysées Paris. Son originalité était que la salle de spectacle pouvait, par un ingénieux mécanisme, immédiatement se transformer en salle de bal. Inauguré le 19 mars 1907, le Théâtre Femina ferma définitivement ses portes en 1928.
L énigme est résolue et il y a donc d'autres bracelets ?????
Cadeau du Prix Femina : bracelet en vermeil par la Maison Falize connue depuis 1840 pour l’amour de l’émail et des bijoux, dynastie de bijoutiers, dont le fondateur Alexis Falize a été le fournisseur des plus grands joailliers de son temps, car il se distinguait par ses dons de dessinateur. Sont représentés en vermeil les attributs de la poésie: musique, corne d’abondance, fleurs, la cigale et et la fourmi.





1 commentaire:

  1. On dirait qu'un des bracelets est une copie moulé auprès un autre, car d'aspect bien plus granuleuse. Il y a toujours des bijoutiers prêt à copier des bijoux Art Nouveau, très populaires......

    RépondreSupprimer