A propos des bijoux de la guerre 1914-1918



La guerre 14 le 100 eme anniversaire:

https://richardjeanjacques.blogspot.fr/2013/09/la-bague-du-poilu-1914-1918.html

Un article sur cette boucherie, m'avait permis de montrer les bijoux faits par les poilus sur le front.
Cela m'avait valu un courrier de l'ancien et regretté (à commencer par moi) directeur de l'école de bijouterie de la rue du Louvre,

Mon cher Maître,
Superbe iconographie ! Les objets de tranchée sont souvent plus loquaces que les livres d'Histoire. Ils mériteraient la création d'un département au musée des Arts et Traditions Populaires tant ils sont représentatifs de la sensibilité et de l'ingéniosité de nos aïeux. Il y eut, outre les pièces d'orfèvrerie "petite partie", des ouvrages d'horlogerie extraordinaires, dont de rarissimes pendules d'officier, fabriquées en première ligne. Je sais aussi des cadeaux envoyés à des marraines de guerre de nature plus espiègle er même des automates. Il serait accessoirement intéressant de savoir combien d'héritiers de "grandes maisons" servirent au front et dans quelles conditions ?
Il exista, également, une bijouterie issue de l'univers des stalags et des camps de concentration. C'est un hymne à la vie.
Merci pour ces précieux documents. Ils appartiennent de plein droit à la légende du métier.
Amicalement,
Patrice Ordas

Un breton à un breton, qu'a t il voulu dire par "Mon Cher Maître" , peut être a propos de  ma qualité de "Maître Artisan Joaillier"?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire