Ostertag, Verna et Suzan Flato


Des années que je reçois, des courriers, certains posent des questions intéressantes, je réponds, mais pourquoi ne pas faire profiter tous mes lecteurs du problème résolu.
Évidemment, ce sont souvent des sujets délicats, des fiançailles rompues, des divorces difficiles, des cadeaux reçus, souvent des achats incertains, car la personne s'est renseignée et elle a des doutes.
Je ne publierais pas les courriers de ceux qui ne le désirent pas, même anonymement, mais si certains ont été heureux de ma réponse, cela peut servir a d autres.
Souvent aussi, une personne met son nom, ou un nom qui l intéresse sur un moteur de recherche, et elles découvrent que j'ai écrit sur un ancêtre dont elle ne connaissait pas l existence, l importance dans nos métiers.
Il s'en suit des échanges fructueux, et j aimerais les faire partager.
Un exemple Suzie Flato.

Cher Monsieur,
Je viens de découvrir votre site. Je suis la fille de Mme Verna Ostertag épouse d'Arnold. Quelques années après la mort de celui-ci le 1er avril 1940 (il fut enterré dans notre caveau de famille en Pennsylvania) ma mère épousa Paul Flato dont je suis l'issue. Après son divorce et après la guerre elle revient en France prendre possessions des biens d'Ostertag et je grandis au 16 Place Vendôme dans les années 50. Je vis maintenant à NY et une partie de chaque année à Paris. Cela me ferait plaisir de vous parler.
Cordialement,
Susan Flato

Ps. Je vous envois une photos de lui!!

Uln plaisir incommensurable que de recevoir un tel message, alors j ai, grâce à Suzan Flato, complété mon article

J ai fait aussi la connaissance de Suzan, un caractère doublé d'un grand charme

Voila mon projet, j espère que mes lecteurs a qui je pourrais rendre service voudront bien participer, même anonymement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire